C.R.A.Z.Y.

Depuis que j’ai commencé ce blog…c’est un peu le bordel. J’essaye un peu tout, je met un peu n’importe quoi (bon, ça pourrait être bien pire…). Alors je me suis dis : tiens, pourquoi ne pas faire une critique ciné de temps en temps ? Attention ! Je n’ai aucune prétention, ni d’être un grand amateur de ciné, ni même d’avoir la culture nécessaire pour juger un flim à sa juste valeur, mon but est juste de vous pousser a aller voir un flim ou au contraire, de l’éviter.

J’ai donc été trainé de force dans le cinéma “underground” de Perpignan, par “underground” comprenez : qui ne passe pas des grosses bouses commerciales style MI3 ou Le camping. Et j’y ai vu C.R.A.Z.Y., un flim Québecois avec des purs dialogues…en Québecois (heureusement sous-titrés par moments). Notez qu’il a reçu 13 récompenses pour 14 nominations (excusez du peu), sans oublier un caribou d’or. L’histoire : la vie du jeune Zachary Beaulieu dis Zach, de sa naissance en 1960 jusqu’en 1980. Zach vis dans une famille chrétienne, avec une mère qui l’aime, un père fier de ses enfants et trois frères caricaturaux au possible, à savoir : l’intello, le sportif et le gros junkie de base en plein dans la vague psychédélique. Le problême c’est que Zach a des tendances un peu “fifille” (inutile de traduire) et qu’on dit de lui qu’il “mange des graines” (là encore, inutile de traduire). Or, et c’est là le drame : son papa ne veux pas de “fifille” à la maison (surtout à cette époque et surtout quand on est chrétien). Résumé comme ça, ça fait un peu film français chiant comme la mort où on attend d’être surpris jusqu’à la fin, mais là, j’ai accroché tout de suite à l’histoire et aux personnages, j’ai rigolé parfois et souris tout le temps. Le tout trés bien flimé et l’ambiance sixties/seventies trés bien reconstitué (si bien que j’ai eu l’impression d’y vivre pendant 2 heures).

Je vous invite donc à vous méfier des flims où on vois ce con de Cruise qui court pendant deux heures (qu’il est con ce Cruise) et je vous invite à aller voir C.R.A.Z.Y. Certes, vous ne verrez pas une explosion toutes les 27 secondes, ni même un type qui tue un autre type et se libère de ses menottes en 2 secondes et 23 centièmes avec un stylo à bille, mais vous verrez un vrai flim qui traite de la vrai vie avec des vrai acteurs dedans.

crazy.jpg

15 Responses to “C.R.A.Z.Y.”

  1. nicho Says:

    MAGNIFIQUE!!!
    J’aurai n’aurai surement pas dit mieux…

  2. Neovov Says:

    Bah c’est nul si sa explose pas :(

    Je veux du sang, du meurtre, des filles, des explosions moi !

  3. Maxi Says:

    Ya des filles :)

  4. chloé Says:

    ça donne envie d’aller le voir… même si il y a des fautes d’orthographes

  5. psykopat Says:

    Oué lol, maxi et les photes d’aurtografe ^^
    Bah spa grave, fot pas lui en vouloar.

    Sinon excellente critique, ça donne envie d’aller le voir comme dit chloé, tu devrais ptet nous faire ce genre d’exercice plus souvent ;)

  6. mazal Says:

    moi je vais voir que les flims avec tom qui coure :/

  7. Maxi Says:

    Effectivement c’est pas encore ça niveau orthographe mais je persévère :)

    mazal > Il est con ce Cruise

  8. DMike92 Says:

    Eh ben, comme ça, du coup, tiens, pourquoi pas, j’irais p’têt le voir !
    A+

  9. dodecaedre Says:

    Le film super et la musique tres adaptee.Du vrai cinema, pas de la super-production americaine stereotypee.

  10. Maxi Says:

    Voila oui c’est ça :)

  11. dodecaedre Says:

    merci Maxi

  12. DMike92 Says:

    Alors voilà il est arrivé jusque dans nos salles de cinéma de quartier…
    Et, du coup, j’ai don été le voir.
    1 mot : Génial
    J’ajouterai aussi un autre pour la musique : un vrai velours (Les meilleurs pink Floyd, Rollings Stones, Davis Bowie etc.)
    Merci Maxi :-))))))

  13. Maxi Says:

    De rien ^^

  14. raur Says:

    J’ai regardais le film, un seul mot : SPLENDIDE. T’as tout à fait raison quand tu dis que c’est un film bien, sans d’effets à la Hollywood.
    Enfin bref, ce film est énorme.

  15. M Says:

    merci pour cette éloge de la simplicité mmmmh

Leave a Reply